Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Enseignant agri Actualités COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’intersyndicale de l’enseignement agricole privé (Fep-CFDT, Snec-CFTC, Synep-CFE-CGC, Sneip-CGT, SPELC) a rencontré Annick BAILLE, conseillère du ministre de l’agriculture, le 27 avril 2016.

Depuis plusieurs années, la dégradation des conditions de travail des enseignants est au centre des revendications. Le décret 89-406 permet aux établissements l’annualisation et la modulation du temps de travail. L’intersyndicale conteste leur dévoiement par certains chefs d’établissements conduit à des conditions de travail inacceptables. Nous avons alerté les DRAAF, les parlementaires, le ministre et mené des actions en 2015 (pétitions, actions dans les DRAAF, grèves des corrections d’écrits d’examen) en demandant la réécriture de l’article 29 du décret. Le ministre a toujours refusé de préciser le cadre réglementaire permettant aux enseignants de l’enseignement agricole privé d’avoir des obligations de service similaires à celles de leurs homologues des lycées professionnels de l’EN ou de l’enseignement agricole public. Stéphane LE FOLL prétend résoudre le conflit par la mise en place d’un outil informatique « PHOENIX » calculant le temps de travail. Contrairement aux  engagements qu’il a pris auprès des parlementaires en novembre 2015, nous n’avons pas été pleinement associés à l’élaboration de l’outil. Ce logiciel « PHOENIX » permettra sans doute de faire un état des lieux global et de mettre en évidence de façon plus prégnante les dysfonctionnements et les disparités. Mais ce logiciel ne constituera jamais un cadre réglementaire et ne permettra pas de mettre fin aux pratiques abusives de certains chefs d’établissement. Les enseignants n’acceptent pas de constituer la variable d’ajustement du manque de poste. Les enseignants de l’agricole privé sont soucieux d’un service public d’éducation de qualité, cependant pas au détriment de leurs conditions de travail. L’intersyndicale demande une nouvelle fois la mise en place d’un groupe de travail pour une réécriture du décret de 89, pour répondre à l’évolution des référentiels de formation et d’évaluation. L’intersyndicale constituée de toutes les organisations syndicales de l’enseignement agricole privé : Fep-CFDT, Snec-CFTC, Synep-CFE-CGC, Sneip-CGT, SPELC prendra ses responsabilités face à cette fin de non-recevoir du Ministère.

 

Contacts :

Fep-CFDT fep@fep.cfdt.fr

Snec-CFTC contact@snec-cftc.fr

Synep CFE-CGC synep@synep.org

Sneip-CGT contact@cgt-ep.org

Spelc contact@spelc.fr