Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités Report PPCR : aie confiance, crois en moi !
Navigation

Report PPCR : aie confiance, crois en moi !

Comment en appeler à la confiance lorsque l’on ne tient pas soi-même ses engagements ?

Imagine-t-on une entreprise qui, suite à un changement de direction, considérerait n’être plus tenu par les accords existants et ne les appliquerait pas ? C’est pourtant ce que vient de faire le gouvernement Macron, en la personne du Ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, avec le report d’un an de la hausse indiciaire prévue par le PPCR en 2018. Cette hausse allait pourtant dans le bon sens, tout en étant encore très insuffisante pour compenser les pertes de pouvoir d’achat des enseignants ces 15 dernières années (environ 12% relativement à la hausse des prix). Le nouveau mode d’évaluation des maitres, faisant une part plus importante au chef d’établissement, va par contre s’appliquer…
Le procédé ne serait pas si choquant si dans le même temps on ne promouvait pas tant les vertus de la négociation. La modernité, nous martèle-t-on, c’est le contrat négocié entre les partenaires sociaux et c’est ce qui fonde la réforme du code du travail. Mais la négociation est un moteur du progrès social que si elle ne débouche pas sur des contrats de dupe. La confiance ne peut être unilatérale. M. Blanquer nous répète sa confiance ; mais nous, pouvons-nous lui rendre la pareille ?

Au vu de la loi de programmation financière 2018-2022, peut-on encore croire que le pouvoir d’achat des fonctionnaires et assimilés va cesser de se dégrader pendant le quinquennat ? Et que faut-il comprendre lorsque le Ministre, Mr Darmanin explique que l’augmentation du pouvoir d’achat sera « fondée sur le mérite » ?

 

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dss58.pdf

https://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/statistiques/rapports_annuels/2015/RA2015_dossier_1.pdf

http://www-ensemble-voyons-loin.fr