Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Actualités PPCR
Navigation

PPCR

Le compte n’y est pas !

Par la voix du Secrétaire général dans  un message adressé sur les boîtes professionnelles,  le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vante  le « transfert primes-points qui consiste à transformer une partie des primes en points d’indice en vue de rééquilibrer la rémunération indiciaire et indemnitaire avec un effet favorable sur la retraite »

Il indique également que « l’augmentation de la cotisation salariale de retraite de l’Etat dont le taux passe à 10,29% sera également portée sur le bulletin de paye de janvier »

Le Snec-CFTC rappelle que les maîtres de l’enseignement privé relèvent du régime général.

En conséquence :

  1. Le montant de la retraite, contrairement à celui des fonctionnaires, n’est  pas calculé sur le salaire perçu durant les 6 derniers mois, mais sur les 25 meilleures années avec un salaire plafonné.
  2. Le taux des cotisations de retraite n’est pas de 10,29% mais la somme de plusieurs taux :
  • 6,90%  sur le salaire perçu, dans la limite du plafond Sécurité sociale,
  • 0,40% sur l’ensemble du salaire pour la part régime général,
  • 8% (dans la limite du plafond de la sécurité sociale) pour le régime complémentaire ARRCO,
  • 16,44 % (sur la tranche B)  pour le régime complémentaire AGIRC,
  • 0,95% du montant du salaire pour le Régime additionnel.


Avec un taux de cotisations bien supérieur à 10,29% et un montant de retraite inférieur, le compte n’y est pas pour les enseignants des établissements privés sous contrat !

Le Snec-CFTC renouvelle encore sa demande de parité en matière de salaire net.