Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Relations collectives La négociation collective Généralités

Généralités

La négociation est comme un processus, c'est-à-dire une situation dynamique, mouvante, incluant mouvements et contre-mouvements, et non pas statique. C'est un processus conjoint qui implique au moins deux parties et se déroule entre ces deux ou plusieurs parties ou leurs représentants. Personne ne négocie seul, mais la négociation n'est pas obligatoirement réduite aux interactions bilatérales. Négocier, c'est travailler, se fatiguer, préparer, chercher, analyser, penser à l'avance.

La négociation quel que soit son objet, se situe dans des règles de droit et le négociateur se doit de les connaître.

L'objectif d'une négociation est, en principe, de parvenir à un accord sur des points spécifiques. L'objectif de la négociation est de négocier des revendications spécifiques. Le but de la négociation est d'arriver à un accord sur des termes et des objectifs précis, à court terme et indépendamment des buts à long terme. Cela ne signifie pas qu'il faille ignorer les conséquences à long terme des négociations actuelles, mais que celui qui est impliqué dans une situation de négociation doit rechercher un accord que le satisfasse le plus -ou le mécontente le moins- sur des points précis.

L'attitude réciproque des parties résulte de la combinaison de trois éléments : la reconnaissance mutuelle, l'accord de la légitimité à l'autre, l'opinion sur l'autre en tant qu'individu.

Négociation individuelle, négociation collective

Il est important de considérer que les parties peuvent être des groupes tout autant que des individus.

Quand les parties impliquées sont constituées d'un ou de plusieurs groupes ou d'entités, la négociation devient collective. Le fait qu'elle recouvre un caractère individuel ou collectif constitue une différence fondamentale pour la formulation d'une statégie de négociation.

1- négociation individuelle

c'st une négociation dans laquelle un individu négocie uniquement pour son propre compte dsans avoir de mandant. La responsabilité et la prise en compte des conséquences ne se font qu'au niveau de l'intéressé auquel elles s'arrêtent.

2- négociation collective

Ce sont des individus qui vont interargir en face à face, opèrent pour le compte des parties qui sont leurs commettants1 . Depuis plusieurs années, nous assistons à ces grandes négociations sociales, la première de ce quinquenat a eu lieu en janvier : l'Ani du 11 janvier 2013 portant  sécurisation de l'emploi. La seconde est ouverte depuis le 22 juin., elle porte sur les retraites et l'emploi, mais aussi d'autres sujets comme la formation professionnelle ou le financement de la protection sociale.

Le Statut de l'Enseignement catholique lui aussi y fait mention :

art. 114 Au niveau national, sans se substituer aux formes légales du dialogue social, le
secrétaire général de l’Enseignement catholique réunit une Conférence des relations sociales, afin de favoriser la concertation sur les différents sujets en matière sociale et de contribuer à une convergence de vue des acteurs sociaux dans l’Enseignement catholique. Elle rassemble les représentants des employeurs et de la communauté professionnelle ; les partenaires susceptibles de coopérer à la politique sociale y participent, en particulier les organismes nationaux ou autres associations reconnues.

 

(1) personne qui confie à une autre le soin de ses intérêts