Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil Enseignant Actualités Modification du calendrier scolaire à la rentrée 2015 ?
Navigation

Modification du calendrier scolaire à la rentrée 2015 ?

10/03/2015 Le prochain Conseil supérieur de l’éducation prévu en mars 2015 devrait être consulté pour examiner une nouvelle fois le calendrier scolaire.

Pour rappel, ce calendrier avait fixé pour 2014, la rentrée des enseignants au 31 août et pour 2015 la rentrée des enseignants au 28 août et celle des élèves au 31 août.

Dès la parution du projet de calendrier scolaire en novembre 2013, le Snec-CFTC avait attiré l’attention du Ministère sur un certain nombre de difficultés soulevées notamment :

  • par une rentrée des enseignants en août notamment pour les nouveaux enseignants,
  • pour ceux qui ont obtenu leur  mutation
  • pour ceux qui font valoir leurs droits à la retraite.

En réponse aux interrogations, le ministère avait dans un premier temps uniquement modifié la période de référence de l’année scolaire. Désormais, « L’année scolaire s’étend du jour de la rentrée des élèves au jour précédant la rentrée suivante.» (art 2 de l’arrêté publié le 21 janvier 2014)

Déjà, en 2014, quelques mois après la date de publication du calendrier, en raison de « difficultés organisationnelles » liées aux systèmes d'informations, de mutation et de paie, M. Hamon annonçait le report de la rentrée des enseignants du 29 août au 1er septembre.

Pour 2015, comme le Snec-CFTC l’avait prédit, la question est de nouveau  d'actualité.

Elle se pose pour les élèves et leurs parents dans la mesure où la question des rythmes scolaires ne doit pas selimiter pas à la mise en place d’activités périscolaires dans un cadre hebdomadaire.

Elle se pose pour les enseignants et plus particulièrement pour ceux dont la situation a été évoqué plus tôt.

Pour le Snec-CFTC, tant que les enseignants du 1er degré ne peuvent pas faire valoir leurs droits au départ en retraite en cours d‘année scolaire, tant que la rentrée en août constitue incontestablement un problème de date d’installation et de nomination des enseignants, il n’est pas acceptable que la date de rentrée soit fixée en août.

Le Snec-CFTC attend donc un calendrier qui respecte véritablement les rythmes de l’enfant et préserve les droits de leurs enseignants.